Quelles sont les perspectives d’investissement dans les infrastructures de transport et leur impact sur l’immobilier ?

Les infrastructures de transport jouent un rôle crucial dans le développement économique et social d’un pays. En France, les investissements dans ce secteur ont connu une augmentation significative ces dernières années. Que ce soit sur le marché du rail, des routes, des ports ou des aéroports, les projets se multiplient. Mais qu’en est-il de l’impact de ces investissements sur l’immobilier ? C’est la question que nous allons aborder dans cet article.

L’investissement dans les infrastructures de transport

Les infrastructures de transport sont devenues un actif de choix pour les investisseurs. En effet, ces actifs offrent des rendements stables et prévisibles, ce qui est particulièrement appréciable dans un environnement de taux d’intérêt faibles. De plus, ils permettent de diversifier les portefeuilles d’investissement et sont généralement moins sensibles aux fluctuations du marché que d’autres actifs, comme les actions ou les obligations.

Cela peut vous intéresser : Nettoyage de copropriété : astuces et solutions

Rien qu’en 2023, les investissements dans les infrastructures de transport en France ont atteint 20 milliards d’euros, soit une augmentation de 15% par rapport à 2022. Ces investissements sont principalement financés par la dette, mais aussi par des fonds propres et des partenariats public-privé.

L’impact de ces investissements sur l’immobilier

L’augmentation des investissements dans les infrastructures de transport a un impact direct sur le marché immobilier. En effet, ces investissements peuvent favoriser la création de nouveaux quartiers et donc la construction de logements, de bureaux et de commerces. Ils peuvent également contribuer à la réhabilitation de zones délaissées.

A lire aussi : Financement des infrastructures : guide pour tout comprendre

De plus, ces projets peuvent avoir un effet d’entraînement sur les prix de l’immobilier. En effet, la proximité d’une infrastructure de transport peut être un atout pour un bien immobilier, en facilitant l’accès aux centres-villes, aux zones d’emploi, aux commerces, etc.

Le rôle de l’État et des collectivités territoriales

L’État et les collectivités territoriales jouent un rôle clé dans le développement des infrastructures de transport. En effet, ils sont souvent les initiateurs de ces projets, mais aussi leurs principaux financeurs. En France, l’État a ainsi investi près de 10 milliards d’euros en 2023 dans les infrastructures de transport, soit une augmentation de 20% par rapport à 2022.

De plus, l’État et les collectivités territoriales ont un rôle de régulateur, en fixant les règles qui encadrent la construction et l’exploitation de ces infrastructures. Ils peuvent également apporter des garanties aux investisseurs, par exemple en s’engageant à rembourser une partie de leur investissement en cas d’échec du projet.

L’importance de l’approche ESG

Les critères ESG (Environnement, Social et Gouvernance) sont de plus en plus pris en compte par les investisseurs dans le cadre de leurs investissements dans les infrastructures de transport. En effet, ces critères permettent d’évaluer la performance d’un investissement au-delà de sa rentabilité financière, en prenant en compte son impact environnemental et social, ainsi que la qualité de sa gouvernance.

En France, la loi sur l’énergie et le climat de 2019 a renforcé l’importance de l’approche ESG dans les investissements dans les infrastructures de transport. Cette loi impose notamment aux investisseurs de prendre en compte les impacts climatiques de leurs investissements et de favoriser les projets qui contribuent à la transition énergétique.

Les perspectives à venir

Les perspectives d’investissement dans les infrastructures de transport en France sont positives. En effet, l’État a récemment annoncé un plan de relance de 30 milliards d’euros pour les infrastructures de transport, dans le cadre du plan de relance post-Covid. Ce plan devrait notamment bénéficier aux projets de rénovation des réseaux existants, mais aussi à la création de nouvelles infrastructures.

De plus, l’importance croissante des critères ESG devrait favoriser les investissements dans les infrastructures de transport vertes, comme les pistes cyclables, les transports en commun électriques, etc.

Enfin, l’impact de ces investissements sur l’immobilier devrait se poursuivre, avec la création de nouveaux quartiers et la réhabilitation de zones délaissées.

L’évolution du marché de l’investissement locatif

L’investissement locatif connaît une réelle croissance depuis plusieurs années en France. Il représente une part majeure dans le volume des transactions immobilières. En 2023, les transactions immobilières dans le cadre d’un investissement locatif ont atteint 6,2 milliards d’euros, soit une hausse de 10% par rapport à l’année précédente.

L’amélioration des infrastructures de transport est un facteur majeur de cette dynamique. En effet, le développement de nouvelles lignes de transport en commun, la rénovation des réseaux existants ou la construction d’infrastructures routières a un impact sur la hausse des taux d’investissement locatif. Les acheteurs sont attirés par des zones bien desservies, avec un accès facile aux commerces, aux centres-villes et aux zones d’emploi.

De plus, l’investissement locatif offre des avantages fiscaux, qui constituent un incitatif supplémentaire pour les investisseurs. Notamment, dans le cadre de la loi Pinel, qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu lors de l’achat d’un bien immobilier neuf pour le mettre en location.

L’impact de la crise sanitaire sur le marché immobilier

La crise sanitaire due au Covid-19 a également eu un impact sur le marché immobilier et sur les investissements dans les infrastructures de transport. En effet, le confinement et la distanciation sociale ont mis en évidence l’importance d’un accès facile aux services et aux commerces, contribuant ainsi à la hausse des investissements dans les infrastructures de transport.

De plus, la crise sanitaire a entraîné une prise de conscience collective de l’importance de la transition écologique. Les investisseurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers des projets respectueux de l’environnement, tels que les transports en commun électriques ou les pistes cyclables.

En 2023, les investissements dans les infrastructures de transport liées aux énergies renouvelables ont atteint 4 milliards d’euros, soit une augmentation de 25% par rapport à 2022. Ces investissements représentent une part croissante des actifs réels détenus par les investisseurs.

Conclusion

Il est indéniable que les investissements dans les infrastructures de transport ont un impact significatif sur le marché immobilier. Ils permettent de dynamiser les zones desservies, favorisent l’investissement locatif et contribuent à la transition énergétique.

La crise sanitaire a accéléré ces tendances, avec une prise de conscience de l’importance de la proximité des services et une volonté de plus en plus marquée de favoriser les modes de transport respectueux de l’environnement.

Les perspectives pour les années à venir sont donc très positives. Le plan de relance de l’État, l’importance croissante des critères ESG et la dynamique du marché de l’investissement locatif sont autant de facteurs qui devraient contribuer à soutenir les investissements dans les infrastructures de transport et leur impact sur l’immobilier.